Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
La France de Poupie

La France de Poupie

une FRANCE au féminin - Découvrir la FRANCE en un maximum de PHOTOS grâce à mes BALADES.

Un siècle de bonbons - Montélimar

Au palais des bonbons et du nougat

*****

26 Drôme

Un siècle de bonbons - Montélimar

Années 1900

Réglisse ZAN

Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar

Années 1910

 

Un siècle de bonbons - Montélimar

Années 1920

PEZ , HARIBO bonbon gélifié,

PIERROT gourmand

KREMA

Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar

Années 1930

Pie qui chante, Quality street

Un siècle de bonbons - Montélimar

Années 1940

Chewing gum américain

BIG RED

Un siècle de bonbons - Montélimar

Années 1950

CHUPA CHUPS

HOLLYWOOD chewing gum chlorophyle

MARTIAL, les premières dragées

CARAMBAR

MALABAR ( mes préférés ) 

MENTOS

Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar

Années 1960

Fraise TAGADA HARIBO

MALABAR et ses tatouages

Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar

Années 1970

Roulobilles : rouleaux de réglisse

graines de tournesol

TREETS : cacahuètes enrobées de chocolat

HARIBO Carensac ( mes préférés )

Un siècle de bonbons - Montélimar

Années 80

ROUDOUDOU : bonbon coquillage

Pailles poudre acidulée

Bonbons soucoupes

Boules coco

Un siècle de bonbons - Montélimar

Années 1990

CARAMBAR deux goûts et atomic

Un siècle de bonbons - Montélimar
Un siècle de bonbons - Montélimar

Pacemaker au féminin

En Avril 1970,

un pacemaker atomique

est implanté

sur une française

fonctionnant avec

une batterie au plutonium.

*****

Ce dernier sera

rapidement interdit.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article